Cette nouvelle rubrique nous permet de communiquer sur l'actualité, 

 la culture, l'histoire dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale


L'équipe de Vigiculture a  regardé tous les épisodes de la série « A l’intérieur ».

 

Des côtés très positifs à cette série, dans le sens où la maladie psychique est mise en perspective sous un angle qui a ceci de particulier qu’il redonne de l’humanité à des personnes tout en souffrance(s).

 

Bien sûr, on tombe parfois dans la caricature 
Mais pour les spectateurs non initiés, c’est à peine perceptible.

 

Ce qui est important, c’est la proximité que celui-ci trouve avec le monde très singulier de la folie. Le chemin, pour mieux comprendre, pour mieux rencontrer, accompagner... 

 

L’identification avec les personnages, avec leurs souffrances,  se fait avec bonheur et empathie. 

 

Le rapprochement est sensible, l’objectif si c’était celui-là est atteint : la parole est rendue à ces personnes  souvent en déserrance affective et sociale. 

 

Bravo 

 

 

Une série pour aider à comprendre 

Ana, une jeune femme, est retrouvée morte dans une clinique psychiatrique, la veille du jour de sa sortie. Lors de ce crime sanglant, son coeur a été arraché. L'enquête est confiée à Angèle, une jeune inspectrice de police âgée de vingt-neuf ans. Pour sa première enquête, Angèle est seule et doit faire preuve de patience et de lucidité pour interroger les patients de la clinique considérés comme «fous». Déterminée à trouver l'assassin, la policière s'attache au fur et à mesure à ces gens drôles et vivants qui égaient son quotidien. Obsédée par Ana, la jeune femme va perdre pied au détriment de sa vie privée. Cette série à suspense française s'interroge sur la normalité et la folie, à travers une galerie de personnages truculents.




Vigie-culture souhaite tisser des liens entre la  culture et la psychiatrie sous forme de billets, de partages, de lectures, de découvertes...



Le Bal des folles
Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles, d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques...
Lire la suite


ANTONIN ARTAUD

 

 

ANTONIN ARTAUD 
70 ans après sa disparition 

 

 

Réédition d’une publication de 1986 [chez Gallimard], qui réunit un choix de dessins et portraits d'Antonin ARTAUD produits durant ses dernières années d’internement en H.P. de 1945 à 1948. 


RENCONTRER DARIUS

 

 

 

 

 

 

 

 

avril 2019
256 pages, 18,9 €
ISBN :
978-2-8180-4703-3

"Rencontrer un meurtrier, un homme de la même matière humaine que soi, le côtoyer du lundi au vendredi, constater sa dangerosité, être sidérée, avoir peur, croiser réalités et fictions, penser aux ouvrages de Stephen King, relire L'Etranger d'Albert Camus, se souvenir de L'Adversaire d'Emmanuel Carrère, lu quelques années plus tôt. Ici cependant, l'assassin n'est pas en prison, derrière des barreaux. Lire. Prendre le parti de la littérature. Ecrire soi-même pour tenter de comprendre".

Il s'appelle Darius. Elle s'appelle Pauline. Rencontrer Darius est l'histoire d'une sidération. Le récit d'approche qui précède la rencontre. Une rencontre ...

 

Editions P.O.L - Rencontrer Darius - Mary Dorsan



MARIE DE MALICORNE

 

Écoutez l'intégralité de l'album : http://bit.ly/1tZr1Gg  Extrait de Marie de Malicorne « Marie de Malicorne »



LA FOLIE À PARIS

ISBN 9782373950557
18 x 18 cm
128 pages 
Broché sous jaquette
Date de parution : 18/10/2018

DU MOYEN ÂGE À NOS JOURS,

EXPÉRIENCES ET REPRÉSENTATIONS DE LA FOLIE À PARIS

 

Benoit Majerus


Que faire des fous ? Les enfermer, les éloigner, les soigner ? Sur les bords de Seine comme ailleurs, les réponses ont varié dans l’histoire suivant la compréhension des pathologies mentales et la capacité d’y apporter des soins.

Mais Paris s’est illustré singulièrement en trois circonstances. En 1795, tout d’abord, quand l’utopie de la libération des aliénés a offert un écho aux idéaux révolutionnaires. À la fin du XIXe siècle, ensuite, alors que la psychiatrie française attirait tous les regards… y compris celui du jeune Sigmund Freud qui vint suivre les enseignements du professeur Charcot à la Salpêtrière. Et c’est dans les années 1950 que furent découverts à l’hôpital Sainte-Anne les neuroleptiques, inaugurant une « révolution chimique » appelée à bouleverser durablement les approches thérapeutiques.

 

Benoît Majerus enseigne à l’université de Luxembourg. Il a notamment publié Parmi les fous, une histoire sociale de la psychiatrie au XXe siècle, aux Presses universitaires de Rennes, en 2013.



Philippe Lançon : « La parole apporte le soulagement de mieux se comprendre »

Lambeau, subst. masc. 1. Morceau d'étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie. 2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant ; lambeaux de chair et de sang. Juan, désespéré, le mordit à la joue, déchira un lambeau de chair qui découvrait sa mâchoire (Borel, Champavert, 1833, p. 55). 3. Chirurgie : segment de parties molles conservées lors de l'amputation d'un membre pour recouvrir les parties osseuses et obtenir une cicatrice souple. Il ne restait plus après l'amputation qu'à rabattre le lambeau de chair sur la plaie, ainsi qu'une épaulette à plat (Zola, Débâcle, 1892, p. 338). (Définitions extraites du Trésor de la Langue Française).


Philippe Lançon

ISBN : 2072689074 


Éditeur : GALLIMARD (19/04/2018)



GASPARD DE LA NUIT  - Éditions Stock

Le Journal "Libération" en parle :



GÉRARD GAROUSTE - Éditions Skira Flammarion

À gauche : "Le guérisseur"
À droite : "Le vol du fou"



LECTURE : CHAPURLAT de Jacques DUPIN 

Je suis né dans un asile de fous

où j’ai passé ma vie, ma jeunesse jusqu’au BAC, avec des malades mentaux,

 

La poésie, cette rupture avec le langage courant et utilitaire

 

 J’avais quelqu’un auprès de moi qui s’appelait Chapurlat, un délirant total et je lui dois beaucoup,

 

Il m’a donné le langage, la manière de ramasser les champignons, de traiter les animaux.

 

Pendant ce temps ma famille était lointaine mais lui a beaucoup compté, je vivais dans l’enceinte de l’asile.

 

Extraits d’une conférence de Jacques DUPIN en 2010

Jacques DUPIN 1927-2012

WIKIPEDIA



ANTONIN ARTAUD  - sur France Culture

Psychiatrie (3/4) - Antonin Artaud, pour en finir avec l'enfermement


LES CHEMINS DE LA PHILOSOPHIE
LE 12/12/2018

 

Antonin Artaud a passé 9 ans en institutions psychiatriques. En 1943, il dénonce les méthodes de la psychiatrie sous le pseudonyme d’Antonin Naplas, un...  Lire plus 



Matricule 262602 Antonin Artaud à Ville-Évrard

À voir ou revoir aussi : 
Un documentaire passionnant et authentique 
 

 ALAIN VIRMAUX ARCHIVISTE DU FEU

 



PLUSIEURS FILMS RÉALISÉS AUTOUR DE LA PERSONNALITÉ DE JEAN OURY

C’est une occasion d’écouter et de ré-écouter les paroles importantes et très actuelles de Jean Oury, psychiatre et psychanalyste français né le 5 mars 1924 et mort le 15 mai 2014. Figure de la psychothérapie institutionnelle, il est le fondateur de la clinique de La Borde qu'il a dirigée jusqu'à sa mort. Il a également été membre de l'École freudienne de Paris, fondée par Jacques Lacan. Wikipédia



D'après le roman de David FOENKINOS  " CHARLOTTE "

Édition illustrée d'une cinquantaine de gouaches de Charlotte Salomon ainsi que de photographies. 

Se sachant en danger,

Charlotte confie toute son œuvre

 picturale à son médecin :

"C’est toute ma vie"

Une mise en scène originale et sensible de la vie de Charlotte Salomon par Martine FORSSE. 

 

Dans un décor épuré créé par une plasticienne, une comédienne-conteuse retrace le bref mais fulgurant parcours de Charlotte.

 

Une pianiste et une soprano  - on pense bien sûr à Paula, la belle mère admirée par Charlotte -  entrecoupent le récit de plages musicales évoquant la vie culturelle foisonnante, à Berlin, puis le climat de terreur qui s’instaure progressivement…

 



DES LIVRES

" Un enfant à l'asile" (1874-1914) Écrit par Anatole LE BRAS et Philippe ARTIÈRES

   -  CNRS ÉDITIONS  -

Mars 1896. Entre les murs de l’asile d’aliénés Saint-Athanase de Quimper, l’interné Paul Taesch, 22 ans, rédige son autobiographie. La découverte de ce document exceptionnel et émouvant, conservé dans son dossier de patient, a été le point de départ d’une incroyable enquête dans les archives. C’est le résultat de ce travail que présente ici Anatole Le Bras, composant un récit à plusieurs voix du destin de Paul Taesch.
Né en 1874 d’un père inconnu et d’une mère morte en couches, Paul est interné dès l’âge de 12 ans à la section pour enfants aliénés de Bicêtre. Lire plus 


 

 

LIRE AUSSI :